Finlandia : le projet 2020

Finlandia : 10 handis à ski vers des contrées enneigées !

 

Le projet :

10 personnes porteuses de handicaps et leurs 10 guides valides du club VHS se lancent un nouveau défi : partir en Finlande pour disputer la grande course populaire internationale et médiatisée la Finlandia HIIHTO WORLDLOPPET les 22 et 23 février 2020 !

Après quelques jours pour s’entraîner, reconnaître les pistes et profiter de la glisse dans le pays roi du ski nordique, nous chausserons nos skis pour parcourir 20, 32 ou 50 kms en classique ou skating dans la région des lacs de Lahti.

 

Les objectifs :

Au travers de ce projet, les participants à la Finlandia auront la chance de se dépasser lors d’une épreuve populaire dans un cadre international. Mais pour y parvenir, entraide et complicité entre valides et handis seront indispensables.

C’est grâce à l’écoute et à la cohésion de tous que nous repousserons les barrières du handicap qui se dressent parfois devant nous et que nous franchirons ensemble la ligne d’arrivée !

Plus encore, le projet Finlandia sera pour nous une aventure en images. Nous emmenons dans nos bagages Nicolas, cinéaste, qui réalisera un film pendant notre séjour.

Ce film a pour ambition de témoigner de l’inclusion, non seulement par le dépassement de soi dans le sport mais aussi dans notre vie sociale et professionnelle.

Notre but est que ce film puisse être visionné dans des écoles primaires, collèges et lycées mais également dans des entreprises afin que nous puissions faire changer le regard que porte la société sur le monde du handicap.

 

Les entraînements :

Les entraînements dans le cadre du projet Finlandia ont commencé le 21 septembre dernier. Ces entraînements automnaux en marche nordique, ski-roue et course à pied sont ouverts à tous les membres de VHS et permettent à tous de préparer la saison hivernale en découvrant divers sites dans le Vercors.

Avec les premiers flocons tombés ces derniers jours, nous attendons avec impatience de retrouver les pistes de ski pour nous préparer avant le grand départ !

Nos partenaires :

Ce beau projet demande beaucoup de préparation au sein de notre club et aussi des aides de partenaires externes. A ce titre, nous souhaiterions déjà remercier les nombreux sponsors, entreprises, associations ou particuliers qui nous soutiennent.

 

Thomas Dubois, de retour des XIIe Jeux paralympiques d’hiver

Un témoignage de Thomas Dubois sur ses impressions lors des XIIe Jeux paralympiques de Pyeongchang.

J’ai eu la chance de pouvoir représenter la France aux jeux paralympiques de Pyeongchang en Corée du sud en mars 2018.

J’ai participé à trois courses de biathlon et deux de ski de fond.

Ces jeux m’ont fait vivre toutes sortes d’émotions : de l’émerveillement et beaucoup de joie lors de la cérémonie d’ouverture, notamment lorsque nous avons défilé dans le stade paralympique et dès que la flamme s’est allumée. Nous avons pu partager la magie des jeux avec les nombreux supporters français qui ont fait le déplacement !

Pour moi qui ne vois pas, le ski de fond est le seul sport dans lequel je me sens libre car je ne suis pas tenu. Je suis seulement guidé par la voix de mon guide et les sensations de glisse sous mes pieds. Mais la condition pour ne pas quitter la piste est la confiance dans son guide.

Cette confiance je l’ai ressentie très rapidement avec Bastien.

Même si nous n’avons skié ensemble que depuis Juillet 2017. C’était court pour se préparer pour les Jeux ; malgré tout notre binôme a réussi à se qualifier.

Ensemble, nous formons une équipe : il est mes yeux, et si nous sommes en parfaite harmonie, nous réussissons à bien skier de façon synchronisée. Si ce n’est pas le cas, si l’un de nous deux ne va pas bien, on est moins performant. Au cours des compétitions, mon guide et moi avons beaucoup appris. Notre binôme s’est renforcé pour pouvoir mieux performer. Avant tout, nous avons pris un maximum de plaisir sur les courses et surtout nous avons profité de cet évènement unique.

D’autant que l’équipe de France a brillé avec un total de vingt médailles !

J’ai pu vivre chacune d’elles au plus près et avec beaucoup d’émotions, surtout quand mes amis fondeurs ont fait résonner la Marseillaise en Corée après leur victoire au relais !!!

Cette expérience paralympique m’a appris énormément de choses qui me serviront pour l’avenir et surtout, j’ai réalisé mon rêve d’enfant !!!

Maintenant, nous n’avons qu’une seule envie : nous entrainer pour revivre ces moments magiques lors des Jeux Paralympiques de Pékin 2022.

Je remercie le collège Anne-Marie Javouhey pour son soutien durant les Jeux !