Un anniversaire surprise pour Papy Claude (17 mars 2018)

Le 17 mars 2018, nous étions une cinquantaine de personnes à nous être réunis pour fêter les 80 printemps de notre cher Papy Claude.

Venus de plus ou moins loin, Villard, Grenoble mais aussi Lyon, Chambéry et Marseille, c’est dans la joie et la bonne humeur que nous avons entonné « Joyeux anniversaire » devant un Claude un peu pris de court…

Géraldine nous raconte cette soirée haute en couleur :

« La surprise de Claude a été totale (ou alors, il est fin comédien, les deux n’étant pas incompatibles !!) et il lui a fallu plusieurs minutes pour se rendre à l’évidence. Et oui, tout ce petit monde était venu pour lui, et lui seulement, pour lui dire l’un sa reconnaissance, l’autre son admiration, tous une amitié de longue date !

Partages de souvenirs et émotions ont été au rendez-vous pour cette mise en bouche qui a continué jusque tard au restaurant de la Glisse pour une soirée à l’image de Claude : joyeuse, conviviale, généreuse et pleine de jeunesse !! »

Je pense pouvoir dire sans exagérer que Claude a été très ému et touché par cette soirée, l’occasion pour lui de retrouver des amis de longue date :

« Le temps n’a plus de prise face à une ambiance sans pareille, peu importe que Marcel F. n’ait pas tenu le choc, Luc se déchaîne au piano et nous incite à chanter puis me fait vivre un nouveau moment d’émotion lorsqu’il nous interprète les huit couplets d’une chanson de sa composition en suivant les paroles en braille sur son papier comme son épouse Françoise.

Je garde précieusement ce texte dédié tant il me ressemble et surtout tant il ressemble à ce que nous nous efforçons tous de faire au sein de VHS afin qu’il n’y ait que des hommes et des femmes partageant des moments forts de sport et d’amitié dans l’oubli de leurs différences. Qu’elle était belle cette soirée, à mettre au rang de celles que nous aurons plaisir à évoquer ! »

Claude et les Gégé (Géraldine et Gérard) en chœur sur les paroles de la chanson concoctée par l’ASLAA

Retrouvez ici les paroles de la chanson concoctée par l’ASLAA, composée par Luc. En voici le refrain :

« Terra-ce, Terra-ce, c’est un petit petit crân’ luisant,
Terra-ce, Terra-ce, à Marseille il brillerait autrement,
Terra-ce, Terra-ce, c’est un petit petit nom charmant,
C’est pas l’endroit où l’on s’prélasse, Terra-ce, Terra-ce,
C’est un skieur pétri de classe,
Terra-ce c’est un homme vraiment. »

Ce fut aussi l’occasion d’évoquer des souvenirs de courses et de médailles.

Luc se souvient des années passées avec Claude :

« Hiver 1989 : Claude est entraîneur de l’équipe de France. Je comprends très vite que j’ai à faire à un phénomène.

Il est capable de ré-enneiger à la pelle 500 mètres de piste, il maintient les entraînements par n’importe quel temps. »

Laurent a également vécu des moments forts auprès de Claude grâce à qui il a pu reprendre le ski nordique après son accident :

« … Et avec Claude d’un côté de moi et Catherine de l’autre, je fais… 300 mètres !

Essai concluant, vu que 16 ans après, je suis encore dans le club ! »

Bref, difficile de résumer une vie si bien remplie.

En tout cas, un grand merci à toi, Papy Claude, qui nous a transmis ta passion du ski de fond, et nous a tous rendus accros à notre tour…